25 novembre 2022

L’un des acquis de la pandémie du corona est que le travail hybride, avec une alternance entre travail au bureau et travail à domicile, est entré dans les mœurs. Tant l’employeur que le travailleur sont convaincus qu’il augmente l’efficacité et contribue à un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Toutefois, des défis subsistent. Le groupe automobile Mazuin et l’entreprise technologique Teamleader en témoignent sur Canal Z. Orange peut vous fournir des conseils et une assistance pour mettre en œuvre le travail hybride.

Ces dernières années, la digitalisation des PME a véritablement pris son envol. Pour bien organiser le travail à domicile, des investissements conséquents ont été réalisés dans la technologie, comme en témoigne Vincent Desmarets d’Orange Belgium : « L’avancée du travail hybride, par exemple, s’est révélée être un catalyseur du passage au cloud. Les entreprises qui souhaitent organiser leurs équipes afin d’en renforcer les performances doivent pouvoir accéder facilement à toutes les applications requises. Un avantage supplémentaire du passage au cloud est que vos systèmes sont toujours à jour et que vous êtes mieux protégé contre les cyberattaques. »

« Grâce au passage au cloud, vous êtes mieux protégé contre les cyberattaques. »

Vincent Desmarets B2B Product Manager Orange Belgium

BKM-Orange, l’intégrateur ICT d’Orange Belgium, facilite la mise en œuvre du travail hybride. « En tant qu’entreprise, vous voulez que vos collaborateurs puissent faire leur travail efficacement de n’importe où et rester en contact avec l’entreprise et leurs collègues », explique Diederik Beckers. « Il s’agit de tout ce qui permet l’interaction, comme un central téléphonique et des casques-micros, jusqu’aux outils de collaboration et aux tableaux blancs numériques. Nous essayons d’intégrer les nouvelles fonctionnalités dans les structures en place et, dans la mesure du possible, nous créons des outils destinés à des marchés de niche, tels qu’un chatbot et un centre d’appels en support dans Teams. »

« Concrètement, nos architectes solutions identifient les besoins spécifiques liés au travail hybride. Nous réalisons également un audit de l’infrastructure en place. Cela nous permet de l’adapter au mieux à la situation. Prenons, par exemple, la puissance de la connectivité, qui est souvent renforcée pour que les solutions choisies fonctionnent sans failles. Sur la base de tous ces éléments, nous élaborons un concept spécifique pour le projet », explique Diederik Beckers.

« Nous examinons également la connectivité pour que la solution choisie fonctionne correctement. »

Diederik Beckers - Product Development Manager Collaboration BKM-Orange

Nous adoptons cette approche sur mesure pour toutes les entreprises, y compris les plus petites organisations. Vincent Desmarets : « Parce qu’en pratique, chaque outil doit être intégré dans le fonctionnement existant d’une entreprise, une approche sur mesure est avantageuse pour tous. Je pense, par exemple, à relier le système CRM au central téléphonique. Le travail hybride implique donc toujours des défis multiples. » Notamment parce qu’en plus de la technologie, le facteur humain est également crucial. On l’a peut-être un peu trop souvent oublié ces dernières années. »

Contactez-nous!

+32 11 29 99 97

hello [at] bkm.beclass="icon icon--mail" target="_blank" rel="noopener external nofollow"