Un central d'avenir (plate-forme télécom) pour garantir la continuité des activités

Cher client,

Hexacom a ouvert l'année 2016 avec une annonce remarquable : elle allait être rachetée par BKM. La raison de la fusion de ces deux sociétés cosectorielles revêtait un caractère stratégique. Le marché télécom et IT connaît une phase de consolidation ces dernières années, et cette tendance se poursuit. L'élargissement d'échelle est une condition sine qua non pour soutenir la croissance de ce secteur et pour continuer à proposer à sa clientèle de nouvelles solutions et un soutien technologique adéquat. Grâce à cette fusion, BKM et Hexacom couvrent tout le marché belge depuis les bureaux de Hasselt, Steenokkerzeel et Gand. 150 collaborateurs spécialisés sont au service d'environ 16.000 clients issus de secteurs variés.

Nouvelle entreprise, riche histoire

Nous prenons donc un nouveau départ le 1er avril 2017, mais l'expertise et la qualité qui nous caractérisent restent bien évidemment inchangées. La même équipe de collaborateurs expérimentés et spécialisés continuera à vous assister et votre personne de contact reste elle-aussi la même. Notre priorité absolue reste de vous proposer des solutions de qualité qui répondent parfaitement à vos besoins ICT.

Cordialement,

Bart Soetaers
Managing Director BKM-Hexacom

INEOS Phenol est le premier producteur de phénol et d'acétone au monde. Ces molécules assurent les liaisons organiques nécessaires à la production notamment des plastiques, des fibres synthétiques et des solvants. Les trois sites de production d'INEOS Phenol sont respectivement établis au port d'Anvers, en Allemagne et aux États-Unis. Toutefois, l'entreprise nourrit également des ambitions à l'égard de la Chine. À Anvers, INEOS Phenol emploie quelque 180 collaborateurs.

Depuis le lancement de l'implantation anversoise en 1993, l'entreprise était équipée d'un central téléphonique analogique de Siemens. Dans la mesure où l'appareil n'était soumis à aucun contrat de maintenance et où les pièces de rechange n'étaient plus disponibles, l'entreprise encourait un risque sans cesse plus croissant pour la continuité de ses activités sur le site. « La téléphonie est essentielle aux activités d'une entreprise », explique Katty Van Driessche, administratrice Réseau et Sécurité auprès d'INEOS Phenol. « C'est pourquoi nous avons décidé d'investir dans un nouveau central. »

 

Analogique et numérique

INEOS Phenol a demandé à plusieurs intégrateurs de formuler une proposition. BKM, qui était déjà intervenue sur l'ancien central téléphonique et connaissait bien le contexte de l'entreprise, a proposé la solution la plus adaptée : un système mixte analogique et numérique sur la base d'un central de type Unify OpenScape Business. Ce dernier supporte par ailleurs la téléphonie sur IP. « Nous sommes une entreprise chimique, explique Katty Van Driessche. Nous disposons de nombreux appareils antidéflagrants, qui sont très coûteux et tournent sur des lignes analogiques. C'est donc une caractéristique que nous souhaitions conserver au sein de la nouvelle configuration. » BKM est parvenue à répondre à cette exigence en mettant au point une solution hybride, compatible avec des appareils tant analogiques que numériques. L'entreprise a donc installé 141 appareils de type Unify OpenStage 15 en plus de trois appareils de type Unify OpenStage 40.

Katty Van Driessche : « La proposition BKM était extrêmement détaillée. Elle nous a donné une idée très concrète de ce qui nous attendait dans la nouvelle architecture. De plus, l'entreprise connaît très bien nos activités. Elle nous a aussi donné l'occasion d'utiliser le nouveau central à l'essai. C'est la combinaison de tous ces éléments qui nous a incités à faire appel à BKM. » La mise en œuvre effective a eu lieu un samedi et n'a engendré qu'un temps d'arrêt minime. Grâce à l'association du nouveau central et des nouveaux appareils téléphoniques, tous les collaborateurs d'INEOS Phenol à Anvers ont désormais accès aux mêmes fonctionnalités. BKM s'est par ailleurs chargée de former les utilisateurs de référence, qui ont ensuite transmis leurs connaissances à leurs collègues. Katty Van Driessche : « Nous avons volontairement choisi des appareils intuitifs et conviviaux. Chacun peut désormais effectuer des opérations comme transférer des appels ou encore reprendre ceux d'un collègue. En outre, l'écran des appareils affiche par défaut notre numéro d'urgence. »